Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 juillet 2009 7 12 /07 /juillet /2009 21:27
Voila, les résultats définitifs du bac sont tombés. Plutôt une bonne cuvée pour mes "petits" TL, puisque vous l'avez presque tous décrochés. Félicitations à tous
J'aurai une pensée plus particulière pour Maeva qui aurait vraiment mérité de l'avoir étant donné le mal qu'elle s'est donné cette année.

Maintenant c'est la liberté, les vacances et la préparation, déjà, de l'après lycée, à Grenoble ou plus loin... Bonne chance à tous !

Le blog lui va s'assoupir pendant les 2 mois d'été. Il rouvrira un oeil fin août pour préparer la nouvelle année scolaire, mais d'ici là, il va aussi profiter des congés pour quelques corrections, mises à jour (la géographie, ça vieillit vite !) et pour enfin refaire un Gif animé de présentation.
Et logiquement un petit frère devrait arriver cette année pour les classes de première...

En attendant je vous renouvelle tous mes remerciements à mes lecteurs souvent réguliers et pour les bacheliers toutes mes félicitations pour cette ann
ée
!

 
Repost 0
Published by Mr Tribouilloy - dans Bac 2009
commenter cet article
7 juillet 2009 2 07 /07 /juillet /2009 08:01
Les résultats arrivent aujourd'hui...

Evidemment je vous souhaite à tous toute la réussite possible mais au cas où le passage aux oraux de contrôle s'averait indispensable vous trouverez en ces lieux les grands principes de cette épreuve...
Repost 0
Published by Mr Tribouilloy - dans Bac 2009
commenter cet article
28 juin 2009 7 28 /06 /juin /2009 12:26

Cette année le bac a été marqué par un nombre inhabituellement élévé de coquilles, sujets mal conçus, voir changés à la dernière minute. Notamment les deux sujets de composition de l'épreuve d'histoire géo de série générale invalidés le jour même de l'épreuve.

Des erreurs qui ont rappelé que le bac est une gigantesque machinerie humaine, un petit rouage grippe quelque part et c'est tout l'édifice qui tremble. Mais c'est aussi la preuve que tel un chat, notre belle institution est capable de réagir à la vitesse de l'éclair et de toujours retomber sur ses pattes.


Néanmoins cela pose aussi des questions: comment notamment pour les sujets de mathématiques a t-on pu laisser passer de telles erreurs alors que ceux-ci sont testés et normalement contrôlés avec soin. C'est ainsi que j'ai moi même participé à la commission de test l'année dernière où j'ai avec d'autres collegues testé une bonne vingtaine de sujets potentiels, dont le texte de Kissinger tombé cette année. Deux jours de travail où nous en avions recusés certains, reformulés ou corrigés d'autres...

Autre souci, le silence assourdissant de notre hierarchie à ce sujet. L'information filtre peu et j'ai dû pas mal chercher pour en savoir plus sur les raisons précises qui expliquent ces incidents. Des couacs qui ne doivent pas non plus cacher le gigantesque tour de force que représente l'organisation d'un tel examen à l'échelle d'un pays entier. Mais autant d'incidents malheureux qui vont pouvoir donner du grain à moudre aux partisans de la suppression pure et simple de cet examen national.

Premier plantage : le sujet de maths des L (le 19 juin au matin), le sujet de physique-chimie des S (le 19 juin au matin aussi), l'option sciences de l'ingénieur chez les terminales STI (le 19 juin, l'après-midi cette fois) comprenaient
des coquilles qui pouvaient alterer le contenu même de l'épreuve.

Ensuite le sujet d'italien du 23 juin comportant là aussi des coquilles sur le report des lignes à analyser que nous avons signalé à l'administration en cours d'épreuve.

Il semblerait dans les deux cas qu'il s'agisse d'erreurs lors de la recopie des sujets pour l'impression définitive. Je me garderai bien de jeter la pierre pour ce qui est de laisser des fautes ou des coquilles lorsqu'on tape un texte sur ordinateur, mais n'y aurait-il pas pu y avoir une meilleure relecture ?

Et puis le 24, epreuve d'histoire géographie: 
changements de sujets en catastrophe.

Si à Vizille nous avons eu l'information immédiatement et que les sujets de composition ont donc été changés 20 mn après l'ouverture des enveloppes (et non immédiatement comme je l'avais d'abord écrit), ce n'a pas été le cas partout et notamment à Paris et dans son agglomération certains candidats ont appris la modification une heure après le début de l'épreuve. Les raisons d'un tel changement sont restées nébuleuses d'autant que l'Institution est demeurée muette sur le sujet, certains médias ont évoqué des vols de sujets (non confirmé, même s'il y a bien eu quelques cas) En fait, il semblerait que  le jeudi 18 juin, douze candidats au baccalauréat venus passer l'épreuve de philo à Notre-Dame-de-la-Merci, à Montpellier, aient trouvé dans l'enveloppe un sujet d'histoire-géo. Rapidement la rumeur a enflé notamment autour du sujet sur l'Union Européenne. D'où ce changement en urgence...

Dernier "gag" d'un goût douteux relevé cette année, un sujet de STG en économie droit qui consistait à élaborer un raisonnement juridique permettant de justifier pour une entreprise le licenciement d'une salariée insuffisamment productive. Voilà qui est élégant en ces temps de crise et de plan sociaux massifs...

N.B.: J'ai beaucoup utilisé la passionnante revue de presse sur l'éducation de Philippe Watrelot pour cet article


Repost 0
Published by Mr Tribouilloy - dans Bac 2009
commenter cet article
24 juin 2009 3 24 /06 /juin /2009 23:57

2 textes assez classiques, déjà largement utilisés dans d'autres examens. Ajoutez y des questions sans trop de doubles sens  possibles et voilà une epreuve plutôt facile.

"Le président de la République donna brusquement sa démission le 28 avril 1969, à la suite d'un référendum qui lui avait été défavorable, relatif à des problèmes secondaires : la structure des autorités locales en France, et une réforme du Sénat. Démissionner sur des problèmes de cet ordre donna à penser que le but du référendum était, au moins en partie, de fournir à de Gaulle un prétexte pour quitter la présidence. Il avait accompli les actions d'éclat exigées par les crises qui l'avaient amené au pouvoir. Il avait consolidé de nouvelles institutions politiques. Il avait mené à bien la décolonisation de l'Afrique française tout en sauvegardant la confiance de la France en elle-même et son prestige dans les anciennes colonies. En évitant de peu une guerre civile naissante, il avait rendu à la France son orgueil national en lui donnant un rôle central dans la politique de l'Europe et de l'Alliance Occidentale. Son défi aux États-Unis visait en grande partie à redonner assurance aux Français.
 
Mais les soulèvements étudiants de 1968 avaient ébranlé de Gaulle. Et les problèmes qui se posèrent à lui par la suite manquaient d'envergure par rapport à la vision qu'il avait de lui-même. Assurer le développement de l'économie, arbitrer entre des revendications dans le cadre de ressources limitées, organiser et diriger un État bureaucratique, c'était là les tâches de ce qu'il appelait avec quelque mépris 1'« intendance » : elles n'étaient pas du ressort des héros. Le référendum du 27 avril lui donna l'occasion de partir en beauté, et lui évita cette dégradation de l'autorité qu'il craignait tant. Et ce fut la solitude de Colombey : de Gaulle ne vit plus aucune personnalité politique, ne fit plus aucune déclaration, travailla à ses Mémoires, et attendit la mort. "
 
Henry Kissinger,conseiller puis secrétaire d'Etat du Président des Etats-Unis R. Nixon, A la Maison Blanche (1968-1973), Fayard, 1979, pour la traduction française.

1) A quelles crises Kissinger fait-il allusion quand il évoque l’arrivée du général de Gaulle au pouvoir ?

La guerre d'Algérie et les troubles qu'elle entraîne dans la population française avec la revolte des partisans de l'Algérie française
le 13 mai 58. D'autant que la IVème république et son instabilité chronique laisse la France incapable de réagir.

2) Relevez les mesures prises par le général de Gaulle pour y faire face

Création d'une nouvelle république, la Vème avec des institutions présidentielles fortes, l'indépendance algérienne qui devient de plus en plus inévitable et de façon plus large préparer la décolonisation de toute l'Afrique française en gardant des liens particuliers très forts: le "pré-carré", partenariat économique, franc CFA, bases militaires, francophonie etc..

3) Quels sont les principaux axes de la politique extérieure du général de Gaulle d’après Kissinger ?

En plus de la question post coloniale évoquée en 2, la poursuite de la politique européenne avec l'axe franco-allemand et une certaine indépendance critique face aux Eats-Unis. C'est à la fois la dissuasion nucléaire, mais aussi le retrait du commandement intégré de l'OTAN et une certaine distance avec les positions officielles américaines (critique de l'intervention au Vietnam, voyage à Moscou)

4) Comment l’auteur explique-t-il le départ du général de Gaulle en 1969 ?

Mai 68 a mis à mal la confiance en lui de de Gaulle face à une société qui évolue et qu'il ne comprend plus. Les problèmes économiques et sociaux ("l'intendance") plus secondaires aux yeux du général deviennent la préoccupation majeure de la politique à la fin des 30 glorieuses et arrive le temps des technocrates. Cela ne l'intéresse plus. La France est désormais appaisée après l'épisode algérien et le referendum de 69 n'est dès lors plus qu'un pretexte pour quitter un pouvoir qui ne satisfait plus de Gaulle.

5) Quelle image Kissinger donne-t-il du général de Gaulle ?

Il y a à la fois une vision assez admirative de l'oeuvre de de Gaulle pour remettre à flot un pays divisé et secoué par des crises, mais aussi une certaine ironie devant l'aspect "statue du commandeur" qui ne veut pas s'abaisser à gerer les question plus secondiare "d'intendance". Cela refléte aussi les relations tendues entre les Etats-Unis et la France gaullienne, la première vivant comme une forme de trahison la volonté d'indépendance et l'anti américanisme affichée du général après la seconde guerre mondiale et le Plan Marshall.


Extraits du communiqué de Brioni (Yougoslavie) publié à l'issue de la rencontre entre Nasser, Nehru et Tito le 19 juillet 1956

        La conférence tenue à Bandoung l'année passée a posé certains principes qui devraient gouverner les relations internationales. Les trois chefs de gouvernement en réaffirment les dix principes qu'ils ont toujours soutenus.
        Ils ont conscience que les conflits et la tension du monde actuel ont fait surgir des craintes et des appréhensions pour le présent et pour l'avenir. Tant que ces craintes et ces appréhensions domineront le monde, aucune base ferme pour la paix ne pourra être établie. (...)
        La division du monde actuel en puissants blocs de nations tend à perpétuer ces craintes. La paix doit être recherchée non à travers la division mais en visant la sécurité collective sur une base universelle, en élargissant la sphère de liberté et en mettant fin à la domination d'un pays sur un autre.
        Le progrès vers le désarmement est essentiel pour diminuer la crainte de conflit. Ce progrès doit d'abord être fait dans le cadre des Nations unies et devrait inclure à la fois les armes atomiques et thermonucléaires et l'armement conventionnel ainsi qu'un contrôle adéquat sur la mise en œuvre des accords qui ont été réalisés. (...)
        L'intensification des efforts visant à accélérer le développement des régions sous-développées du monde constitue l'une des tâches principales pour l'établissement d'une paix permanente et stable entre les nations. A cet égard, les trois chefs de gouvernement reconnaissent l'importance d'une coopération économique et financière internationale et considèrent qu'il est nécessaire et désirable de constituer et de rendre effectif le fonds spécial des Nations Unies pour le développement économique. (...)
        Croyant que la domination coloniale est absolument indésirable et qu'elle est nuisible autant à ceux qui gouvernent qu'à ceux qui sont gouvernés, ils se doivent d'exprimer leur sympathie pour le désir de liberté du peuple algérien.

Source : Ph. Braillard et M. R. Djalilli, Tiers-Monde et Relations Internationales, Masson, Paris, 1984.


1) Qui sont Tito, Nehru et Nasser ?

Tito, dirigeant communiste yougoslave est l'un des rares à s'opposer ouvertement à Staline  après la guerre et à proposer une voie socialiste indépendante. Nehru est le premier ministre indien depuis son indépendance en 1948. Il est l'ancien disciple de
Gandhi. Nasser, est lui un général égyptien arrivé au pouvoir, promotteur du panarabisme et dont la volonté d'indépendance par rapport à l'occident le pousse à soutenir les indépendantistes algériens et aboutira un an plus tard à la crise de Suez

2) Dégagez à partir du document les grandes lignes du contexte international évoqué par les auteurs.

La division en 2 blocs dirigés par l'Union Soviétique et les Etats-Unis rythmée par la menace nucléaire devient le cadre de la politique internationale. il devient impossible d'echapper à la nécéssité de chosisr un camp chacune des puissances se faisant préssentes tant dans les domaines économiques, politiques ou militaires.

3) Montrez que ce document s’inscrit dans la continuité de la conférence de Bandoung.

La conférence de Bandoung en 1955 en Indonésie réunit les dirigeants de pays pour la plupart nouvellement décolonisés d'Afrique et d'Asie et insiste sur la nécéssité de trouver une solidarité entre tous ces pays qui forment ce qu'on appelle désormais le Tiers Monde  ainsi que de poursuivre la lutte anticoloniale notamment en Afrique.

4) Quelles sont les propositions émises par les auteurs pour garantir la sécurité collective ?

On peut considerer cette déclaration comme le vériatble acte de naissance du non-alignement. trouver une plus juste représentation et coopération mondiale. Désarmement nucléaire des grandes puissances et appel à un organe régulateur, l'ONU où le poids du tiers monde, du fait du nombre, pourra être reconnu. Le rappel de la nécéssité de lutter contre le colonialisme et d'organisation une solidarité mondiale sont les autres éléments majeurs de ce mouvement.

Repost 0
Published by Mr Tribouilloy - dans Bac 2009
commenter cet article
24 juin 2009 3 24 /06 /juin /2009 23:20

 

Pour reprendre les sujets je vous renvoie au blog de Mr Salson qui en plus fournit d'intéréssantes pistes de correction pour l'occasion : les sujets
Un sujet sans surprise, bâteau même permettant de recycler sans peine le cours.

Comme toujours les questions sont simples et ne nécessitent pas de developpement excessif. Gardez les pour la réponse organisée.

Questions

1) Quels aspects de la mondialisation apparaissent dans les documents 1, 2 et 4 ?

Les échanges commerciaux et le rôle des organes de contrôle internationaux dans le doc 1, les Firmes Multinationales et les délocalisations de main d'oeuvre dans le doc 2, idem pour le 4 avec en plus une consommation mondialisée (on a ici des marques de supermarchés). bien sûr le poids de la Triade apparait pour chaque document.

2) D'après le document 2, quelles sont les stratégies de l'entreprise Nike dans l'espace mondial ?

Le centre de commandement (siége social) reste au Nord, aux Etats-Unis plus précisement comme le gros des consommateurs, par contre la production est délocalisée au Sud, essentiellement en Asie et en peu en Amérique latine, en la sous-traitant à des firmes locales. L'Afrique reste encore une fois largement en dehors de ce système.

3) En quoi les documents 3 et 4 montrent-ils l'inégale intégration de l'Asie orientale dans la mondialisation ?

On reprend ce qui a été dit en cours; Outre la littoralisation très marquée, la situation hierarchisée de l'Asie Japon/NPI developpés, la chine atelier du monde, les pays fournisseurs de main d'oeuvre (Indonésie/Philippines...) pays à l'écart du commerce (Corée du Nord/Myanmar...)

4) Expliquez en quoi le document 5 confirme mais nuance les documents 1 et 2. ?

L'Afrique reste en marge de la mondialisation mais intégrée en partie malgré elle, exploitation économique, trafics en tous genre, Pourtant les 900 millions de consommateurs ou de travailleurs potentiels commencent timidement à interesser les entreprises internationales qui se tournent de plus en plus vers ce continent


Réponse organisée.

La problématique est assez simple : Comment la mondialisation génére t-elle des hierarchies marquées à l'echelle mondiale

I) Une division internationale du travail marquée
Le Sud travaille, le Nord consomme. Evidemment il faut nuancer mais la place de la triade et le rôle des FMN permet de bien le voir. D'où certaines volontés régulatrices comme l'OMC.

II) Une mondialisation inégales selon les territoires.
On peut reclasser par continent, amis aussi montrer qu'à l'interieur de l'Asie la situation varie grandement d'un pays à l'autre. voir même à l'interieur d'un pays, il n' ya a qu'à évoquer le poids du littoral chinois pour le developpement du pays.

Repost 0
Published by Mr Tribouilloy - dans Bac 2009
commenter cet article
24 juin 2009 3 24 /06 /juin /2009 22:13

 

 L’Asie orientale, une aire de puissance en expansion

Rien de plus facile, c'est un sujet déjà tombé en 2006 c'est carrément l'intitulé du chapitre. On pourra se reporter au plan du cours et l'appliquer quasiment tel quel. Evidemment il faut savoir aller à l'essentiel et se concentrer sur ce qui fait le developpement et la puissance de cet espace.
Doit-on y inclure les limites ? Oui même si ce n'est pas le coeur du sujet.

La problématique est assez simple : Comment cet espace est-il devenu un des centres de l'économie mondiale

I) Les facteurs de l'expansion
A) Le premier foyer de population mondial
B) Un espace ouvert sur la mer et le monde
C) Des civilisations anciennes et fortement structurées
II) Un developpement inégal
A) l'envol des oies sauvages: le mo
dèle du developpement asiatique
B) Une réussite inégale
C) Un espace sensible aux crises mondiales

III) Un espace fortement différencié
A) Le vieux moteur Japon et les NPI
B) Le "miracle" chinois
C) Les pays ateliers et les marges


L'organisation du territoire des Etats-Unis d'Amérique

Attention petit piége, il faut parler d'organisation et donc absolument éviter un plan uniquement territorial ne présentant que les espaces les uns après les autres
Plusieurs problématiques et plans sont possibles : Comment le territoire américain permet-il à ce pays d'être une puissance mondiale
Je vous renvoie à la carte vue en cours

I) Un espace vaste et ouvert sur le monde
A) Un territoire maîtrisé de la taille d'un continent
B) Une répartition de population inégale
B) Un espace ouvert sur le monde (ALENA/ Interface)
II) Un espace fortement différencié
A) le Nord-Est, centre de commandement ancien
B) La "Sun Belt" lieu de l'essor récent
c) Le centre productif maisvide
III) Un espace en mouvement
A) Un territoire polarisé par les villes
B) Des littoraux qui concentrent de plus en le dynamisme
C) Des migrations internes et externes qui recomposent le territoire

La façade Atlantique des Etats-Unis

Sujet assez simple nécessitant de mettre en forme ce qui est généralement présenté en cours sous forme d'une carte. Si le plan descriptif région par région est à proscrire on peut s'interesser aux facteurs qui expliqent la puissance de cet espace
Problématique : Comment la façade Atlantique est elle devenue un des centre de commandement des Etats-Unis et du monde ?

I) Un espace très actif
A) Un espace fortement peuplé et urbanisé (lieu de naissance des Etats-Unis)
B) Une façade littorale active
C) Un espace totalement aménagé ( liens avec le Canada /"Main Street"/ Mississipi/ hub aéroportuaires)
II) Des métropoles de commandement majeures
A) Des centres économiques (NY/ Chicago/ Miami)
B) Un lieu de pouvoir politique majeur (Washington Maison Blanche-Pentagone /NY ONU)
C) Une concentration culturelle forte (Boston et son système universitaire, NY capitale de la culture "noble" (théâtre/Musée) - Philadelphie Washington villes musées de l'histoire américaine)
III) un espace différencié
A) La mégalopolis, coeur de la façade
B) Les territoires en expansion du Sud (Metrolina-Floride-Texas)
C) Des espaces intégrés mais en peu en retraits (Grands lacs-Vieux Sud)
Repost 0
Published by Mr Tribouilloy - dans Bac 2009
commenter cet article
24 juin 2009 3 24 /06 /juin /2009 09:09

Bouquet final de cette édition 2009, les épreuves d’Histoire-Géo viennent de tomber aujourd'hui. Cette année, c’est la géographie qui tombe en épreuve majeure (« C’était bien la peine de réviser les cartes toute la soirée ! » se sont écriés certains de mes L ce matin à la découverte des sujets.)

Sujets un peu bouleversés en effet plusieurs compositions ont été remplacés en catastrophe au moment même de l’ouverture des enveloppes. La raison de ces changements reste pour l’instant encore nébuleuse mais dès que nous en saurons plus, je vous tiens informé.

Alors ces sujets ? Du classique, du très classique, avec des intitulés clairs sans ambigüité, incluant des chapitres entiers.


Majeure Géographie
Composition ES/L/S: “L’Asie orientale, une aire de puissance en expansion”
Composition ES/L : "L'organisation du territoire des Etats-Unis"
Composition S: “La façade atlantique des Etats-Unis”
Etude d’un ensemble documentaire: “L’espace mondial: une inégale intégration dans la mondialisation”

Mineure Histoire
Etude d’un document: “La présidence du général de Gaulle vue par Henry Kissinger”
Etude d’un document: “Extraits du communiqué de Brioni (Yougoslavie) publié à l’issue de la rencontre entre Nasser, Nehru et Tito le 19 juillet 1956.


Je vous prépare dans la foulée quelques pistes de corrections par sujets. Et en attendant je vous renvoie au toujours pertinent
site du Web pédagogique pour des premières propositions de corrections et ce dans toutes les matières.

Repost 0
Published by Mr Tribouilloy - dans Bac 2009
commenter cet article
21 juin 2009 7 21 /06 /juin /2009 22:26




J'ai remis à jour les pages ressources ES/L et S en géographie en y incluant la Méditérannée et la Russie, de manière à ce que vous ayez les articles du blog classés par thèmes autour d'un plan logique.

Vous les retrouverez en cliquant sur le côté sur les rubriques correspondantes:


Repost 0
Published by Mr Tribouilloy - dans Vie du blog
commenter cet article
21 juin 2009 7 21 /06 /juin /2009 14:24
Cela faisait longtemps que je n'avais par rajouté un quizz sur le site. Un an en fait.

Voici pour vos dernières révisions "Unité et diversité des Sud" avec de vrais bouts de questions sur le Brésil dedans (ce qui n'est qu'au programme de ES/L)
Repost 0
Published by Mr Tribouilloy - dans Quizz de révisions
commenter cet article
19 juin 2009 5 19 /06 /juin /2009 16:43
"Le statut de deuxième économie mondiale pour le Japon est en train de toucher à sa fin" vient d'admettre le Ministère de l'économie nippon (le METI) dans un rapport rendu officiel aujourd'hui. Depuis 1968, le Japon était, après les Etats-Unis, la 2ème puissance économique mondiale. Mais touché de plein fouet par la crise actuelle l'archipel a vu son économie se ralentir et ses grandes entreprises, au premier chef duquel Toyota, pourtant première firme mondiale, licencier en masse.


Les manifestations de chômeurs se multiplient au Japon depuis le début de l'année. (Photo : New York Times)

   
Le Fonds Monétaire International l'avait annoncé il y a déjà quelques temps le PNB global de la Chine devrait être supérieur à celui du Japon en 2010, 
peut-être même dès cette année si les difficultés actuelles de l'économie japonaise continuent. Si la Chine a bien souffert elle aussi de la crise (son taux de croissance est passé d'environ 8% à 6,5%), elle continue à se developper notamment en essayant d'accroître la consommation de sa population ce qui génére de l'activité là où le Japon, arrivé au sommet de sa puissance comme la plupart des économies occidentales, voit sa croissance devenir négative (le FMI estime ce recul à - 6,2 %).

Le Japon estime desormais qu'il doit se tourner vers d'autres formes de developpements et se transformer en"pays trouveur de solutions pour les problèmes mondiaux", en orientant son économie vers l'aide aux pays pauvres ou le developpement de l'écologie.

Après être passé la France et la Grande Bretagne, puis devant l'Allemagne l'année dernière, la Chine continue à devenir le centre de l'économie mondial. nos vieux schémas de division Nord Sud, de primauté de la Triade sont en train de vieillir à une allure ahurissante et l'état du monde ne cesse d'évoluer à vitesse grand V.
                                                                           L'immeuble de la Bank of China à Hong Kong, réalisé par l'architecte Li Peng ( a qui on doit la Pyramide du Louvres),  symbole du modernisme chinois



En tout cas à cette vitesse là, les sujets du bac commencent à devenir obsolétes avant même d'être imprimés...
Repost 0
Published by Mr Tribouilloy - dans Asie de l'Est
commenter cet article