Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 mai 2009 5 29 /05 /mai /2009 16:31


Alors que je vous ai demandé en cours de travailler sur la place de la France dans le monde, notre président vient d'inaugurer une toute nouvelle base militaire permanente. Non pas en Afrique, notre pré-carré habituel où nous sommes restés très présents après la décolonisation mais sur ce qui apparait comme l'un des grands espaces de tension de ce début de XXème siècle :  le Golfe Persique, plus précisement à Abu Dhabi aux Emirats Arabes Unis avec lesquels la France posséde des accords de coopération militaires depuis la première guerre du Golfe.

C'est la première base installée par la France hors de ses frontières depuis cinquante ans.  "La France montre ainsi qu'elle est prête à prendre toutes ses responsabilités pour garantir la stabilité dans cette région essentielle pour l'équilibre du monde." a pour l'occasion déclaré le Président

Des installations flambant neuves pouvant accueillir porte avions et sous-marins, 500 soldats, des avions rafales, et dit-on 
le "Dupuy de Lôme" un navire espion bourré d'électronique, fierté du Renseignement Militaire  pour surveiller les communications dans la région. Une base située à moins de 200 km de l'Iran et permettant d'après ses promoteurs d'assurer la protection des intêrets français dans la région (notamment pétroliers), de soutenir eventuellement nos troupes en Afghanistan, de faciliter nos OPEX (opérations exterieures en jargon militaire) dans la région et enfin de lutter contre la piraterie endémique dans l'Océan Indien.

Voilà qui marque la volonté de la présidence Sarkozy d'affirmer la présence militaire de la France dans une région du monde où elle était peu présente en dehors de la base de Djibouti sur la côte orientale de l'Afrique. Au passage ce serait le moyen de vendre des avions Rafales  et des technologies militaires aux pétromonarchies du Golfe, gros clients potentiels qui font rever nos sociétés d'armement en ces temps de crise. Mais sur place la concurrence est rude, notamment avec les américains, pour obtenir des contrats d'armement qui se chiffrent en millions d'euros.

Les détracteurs de cette installation lui reprochent son coût, se demandant si la France a encore les moyens de vouloir jouer les grandes puissances militaires à l'autre bout du monde. D'autres reprochent à la diplomatie française de s'aligner un peu trop sur la vision internationale américaine, après le retour de la France dans le commandement intégré de l'OTAN. La construction de cette base semblant surtout dirigée contre l'Iran, pays qui cherche à se doter de l'arme nucléaire et qui apparait comme la grande menace contre la stabilité de la région. Ce qui au passage nous placerait en première ligne en cas de conflit ouvert entre l'Iran et ses voisins ou avec Israël qui menace toujours de bombarder les sites de recherches nucléaires de la République Islamique.

L'émir d'Abou Dhabi et Président de la fédération des Emirats Arabes Unis (EAU), Cheikh Khalifa bin Zayed al-Nahayan accueille le Président Nicolas Sarkozy.

Dans le même temps, le partenariat de la France avec Abu Dhabi ne se limite pas à la défense car le Président a aussi donné le coup d'envoi au projet de construction d'un grand musée nommé le Louvre sur le modèle du notre à Abu Dhabi (tout comme existe une université francophone  appelée la Sorbonne ). Des projets qui ont soulevé des interrogations car pouvait-on légitimement utiliser les noms de nos grands lieux de savoir comme des marques déposées pour les vendre à qui veut bâtir un musée ? En tout cas cela prouve que le rayonnement de notre culture historique "classique" reste fort aux yeux du monde.

Partager cet article

Repost 0
Published by Mr Tribouilloy - dans France
commenter cet article

commentaires