Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 janvier 2008 6 19 /01 /janvier /2008 22:44
Un travail réalisé par Nicolas Garcia et Alexandre Richard (TSSI)



I° DESCRIPTION

 
La Silicon Valley est un pôle d’industries de pointe situé au sud de la baie de San Francisco en Californie. Plus de 7000 entreprises de haute technologie s’y trouvent regroupant ainsi plus de 2 millions de scientifiques, ce qui en fait l’un des lieux les plus riches de la planète.
 

C’est à l’origine un vaste complexe militaro-industriel qui à la fin de la 2e Guerre Mondiale s’est transformé en de multiples entreprises dont la création à été favorisée par la présence de  chercheurs et techniciens qualifiés.  Il s’est rapidement spécialisé dans l’informatique,  et d’autres technologies de pointe.  Le surnom « Silicon Valley » provient d’ailleurs de la silicone utilisée dans la conception des puces informatiques.

silicon_valley_224189g.jpg 

II° LA SILICON VALLEY AUJOURD’HUI

 
 

Aujourd’hui la Silicon Valley est le premier pole technologique au monde, 7ème puissance mondiale. Elle représente 20% de l'activité mondiale des technologies de l'information (Internet, médias)... La vallée occupe la première place dans le monde quant à la proportion de personnes employées dans les technologies de l’information et de la communication, devant Austin, au Texas et Singapour. Le taux de chômage y est très faible (<4,3%) et la productivité(brevets/produits) ne cesse d’augmenter. La Silicon Valley se révèle être donc un pôle dynamique, qui fonctionne.

 

Elle est en relation étroite avec plusieurs grandes universités américaines ce qui permet aux étudiants de trouver un emploi peu après leur formation.

 

De plus, ce pole est attractif car il attire entreprises et travailleurs ; Par exemple, près de 5 000 Français travaillent dans le berceau de la high-tech, en Californie, sur la côte Ouest des États-Unis. Une présence appréciée dans les domaines de l’ingénierie, de la création et des sciences.

 

Un pareil succès attire les talents de partout. La population y est composée : d'un tiers d’Anglophones, d’un tiers d'Hispaniques et d'un tiers d'Asiatiques. On peut donc se douter de la qualité des techniciens et chercheurs qui y travaillent. San José, ville qui héberge la Silicon Valley est la deuxième ville la plus cosmopolite des Etats-Unis derrière Miami (36% des habitants sont nés à l’étranger, sans compter les non-résidents.

 

A Silicon Valley, il se crée 11 nouvelles sociétés chaque semaine ; l'esprit d'entreprise, survivance du fameux "goldrush"(ruée vers l’or) américain, est très vivace.

 

Ce qui attire les entreprises, à Silicon Valley, c'est cette proximité où l'on peut trouver côte à côte les grands noms de l'électronique : HP, l'ancêtre, celui sans qui rien ne serait arrivé ; CISCO, le géant du matériel de télécommunication qui fait 40% de son chiffre d'affaire à distance, via Internet; SUN microsystems, un des leaders dans son domaine; et tant d'autres...

 

La liste des qualités de la Silicon Valley à l’échelle internationale est démesurée tant ce pôle est « productif » et attractif.

 

 silicon-valley-sf.gif

III) LES LIMITES DE LA SILICON VALLEY

 

 
La croissance de Silicon Valley ne pourra évidemment pas se poursuivre éternellement. Le passé a montré qu'elle pouvait se retrouver rapidement en position vulnérable, même si elle s'en est finalement très bien tirée à cause de crises dues aux crashs boursiers et à d’autres problèmes financiers qui affectent tout particulièrement la Silicon Valley dont toutes les entreprises y sont cotées. Par conséquent, la région souffre d’importantes faiblesses :

 

- Coût élevé de la main d’œuvre, de l’immobilier et de la vie en général ;

 

- Endettement des entreprises et des ménages ;

 

Enfin des menaces pèsent sur le renouveau économique de la région :

 

- Concurrence accrue d’autres régions des Etats-Unis et du monde (Asie notamment)

 

- Externalisation et délocalisation des entreprises y compris pour des emplois à haute qualification.

 

- Manque de confiance des entrepreneurs et mise en place de capitaux à risques.

 

- Restriction sur les visas d’entrée des étudiants et des chercheurs.

 

-La vie est de moins en moins abordable dans la Silicon Valley (seuls 26% des familles ont les moyens de s’y acheter une maison.)

 

-Les diplômés de grandes écoles sont de moins en moins nombreux.

 

sv-act.JPGLes technologies developpées dans la Silicon Valley

La Silicon Valley s'impose comme un des facteurs de la puissance américaine, elle domine dans le secteur informatique, elle attire des chercheurs venant du monde entier, elle est le symbole du potentiel technologique des USA. Elle est au cœur de l'inventivité américaine , car elle fut la première en son genre et produit une grande partie des brevets technologiques déposés dans certains domaines de pointe. Elle dispose de suffisamment de ressources pour perdurer malgré tous les problèmes qu’elle peut rencontrer qu’ils soient financiers ou sociaux.

Sources : Site de gouvernement de Californie - Le Monde(blogs)  -www.siliconvalley.com

Etudes diverses (financières et sociales) sur la Silicon Valley. - Wikipédia

 

-----------------

Un travail sérieux, un peu austère même, bien qu'assez complet et ordonné autour d'un plan précis. Seul problème, les illustrations choisies n'étaient pas légendés et je n'ai pas pu savoir précisément dans quel ordre vous vouliez les joindre à votre texte. Pour le reste, un bon portrait de ce qui demeure le premier technopôle de l'histoire dont s'est inspiré Grenoble pour créer son parc d'activité autour du Synchrotron et son futur Minatech centré sur les nanotechnologies.

Peut-être aurait-il fallu insister sur la place de l'Université de Stanford, qui travaille en étroite collaboration avecles entreprises de la vallée et qui est un véritable reservoir à étudiants prometteurs.

sv7lc7lir.jpg                        Issu d'un manuel Hatier BEP

Parmi les principaux concurrents de la Silicon Valley, la plus importante est la Route 128 autour du Massachussetts Institute of Technology et de la prestigieuse université d'Harvard (mais ça d'autres vont nous en parler). Derrière de nouvelles zones sont devenues très attractives. Seattle dans l'état de Washington, autour de Microsoft. Denver dans le Colorado lié à l'industrie de l'armement, Dallas et sa "Silicon Prairie" du Texas et une nouvelle venue Raleigh en Caroline du Sud ( c'est à dire dans le Vieux Sud longtemps déshérité) devenue la ville à la mode du fait de son microclimat et de ses loyers très abordables.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Mr Tribouilloy - dans Etats-Unis
commenter cet article

commentaires

Crêpe power 01/02/2017 10:21

CREPEEE AU NUTELLA AU SUCRE A LA CONFITURE....... C TROPPPP BONNNNN

Crêpe power 01/02/2017 10:20

Non je prefere les crepes

Pistache 01/02/2017 10:19

VIVEEEE LES PISTACHES!!!

Pistache 01/02/2017 10:18

Il faut manger des pistaches.

Clem 27/10/2016 23:00

Bonjour,
Il y a une faute dans votre article: le mot anglais "silicon" ne signifie pas "silicone" mais "silicium". C'est un faux ami!
https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Silicium