Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 décembre 2007 7 16 /12 /décembre /2007 11:04
La population américaine a officiellement fêté son 300 000 000ème citoyen le mardi 17 octobre 2006 à 13h46 heure française… "Cela va être très difficile de désigner le 300 millionième résident américain du fait du nombre de gens qui franchissent la frontière et du nombre de naissances qui ont lieu en même temps", a prévenu un porte-parole du Bureau du recensement Stephen Buckner.
 
Je vous renvoie au passage à ce très bon article du Soir de Bruxelles qui établit un petit tableau comparatif de la situation démographique des Etats Unis entre 1915, 1967 et 2006, les années où les Etats-Unis ont atteint respectivement 100 puis 200 et enfin 300 millions d’habitants. 

2k-night.jpg
Les Etats Unis, le soir. La densité de population plus forte à l'Est qu'à l'Ouest y est immédiatement visible (source U.S. Census Bureau)

 
Les estimations les plus récentes établissent qu’on est arrivé à 303,6 millions d’habitants en cette fin 2007 comme nous l’indique l’horloge de population du bureau de recensement américain.  Bref les Etats-Unis sont la 3ème puissance démographique mondiale après la Chine et l’Inde. De plus cette croissance ne cesse de s’accélérer.

Quelques données plus précises émanant du bureau de recensement des Etats Unis. (en anglais)

Le taux de naissance pour un Pays Industrialisé Développé est élevé, le taux de fécondité atteint le seuil de renouvellement de 2,1 enfants par femmes, alors qu’en France, pays pourtant parmi les plus féconds d’Europe, nous atteignons péniblement 1,9. Mais c’est surtout l’immigration qui explique cette solidité démographique. Toujours très attractifs, les Etats-Unis délivrent officiellement 675 000 visas chaque année. Mais dans la réalité on estime entre 8 et 12 millions le nombre d’immigrants illégaux dans le pays. 

Les plus nombreux viennent à l'heure actuelle du Mexique puis de toute l'Amérique Latine et des Caraïbes (notamment Cuba et Haïti). L'Asie est dans son ensemble la deuxième source de migration, même si là, l'origine des migrants est beaucoup plus diversifiée (Philippins, puis Chinois, Vietnamiens, Indiens, Coréens). Enfin l'Europe reste toujours un réservoir démographique pour les Etats Unis, à commencer par les Britanniques, toujours nombreux à profiter de la proximité culturelle avec leur ancienne colonie, puis des Russes et de façon plus large des citoyens de l'ex Union Soviétique, Ukrainiens (remember Youri Orlov le trafiquant d'armes de Lord of War), Baltes etc..
 

migUS.JPG
L'origine des migrants vers les Etats Unis de 1971 à 2002 (source documentation française).

 
Voici quelques cartes qui permettent de visualiser la question de la densité de la population américaine.
 
Tout d’abord la construction cartographique de Mr Pascal Boyries sur laquelle nous avons travaillé avec les L. Même si on peut ne pas être totalement d’accord sur certains choix de simplifications cartographiques (Philadelphie où es-tu ?), ça n’en reste pas moins un travail remarquable comme tout ce qu’a fait ce professeur autour des animations Powerpoint. Autre remarque, ces cartes reposent sur des données anciennes, même si fondamentalement la modélisation de la répartition de la population américaine n’a pas évolué suffisamment pour que ce travail perde sa pertinence.

Une autre carte issue du site pédagogique de France 5.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Mr Tribouilloy - dans Etats-Unis
commenter cet article

commentaires