Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 décembre 2007 3 12 /12 /décembre /2007 00:07

Voici donc l’épreuve la plus difficile du baccalauréat. En tout cas celle qui apparaît la plus effrayante pour la plupart des candidats. Soyons honnêtes, ce n’est pas une épreuve facile car sans documents, elle ne repose que sur vos connaissances et vous oblige à rédiger un texte long et organisé selon un plan précis. Fondamentalement, dans ce type de devoir, il n’y a pratiquement pas de différence entre l’histoire et la géographie.

 
 
 

L’épreuve se présente donc de la façon suivante : un sujet, généralement sous forme d’une affirmation : « L’Europe pendant la guerre froide » / « Les fondements de la puissance américaine ». Elle peut, mais ce n’est pas une obligation, être accompagnée par un document de complément. En histoire, une mini chronologie, en géographie mais c’est plus rare quelques statistiques.

 Baccalaureat.jpg
27 juin 1880... Pas de panique, vous n'êtes pas les premiers à passer le bac
 

1ère étape : Analyser le sujet :

 

C’est une étape fondamentale mais hélas trop souvent ignorée.

 

Repérez les mots importants, les termes de vocabulaire à définir et donc de quoi vous aller parler. Fixez les limites chronologiques (de quelle période vais-je parler ?) et géographiques (quels espaces/pays vais-je traiter ?).

 

Ex :« Le bloc occidental pendant la guerre froide »

Quoi (et où ? ) : le bloc occidental : ce sont les Etats-Unis + ses alliés

Quand : pendant la guerre froide donc 1947 - 1991

 

Les documents complémentaires sont là pour vous fournir des pistes, la chronologie permettant au passage d’être sûr de ne pas se tromper quant aux limites chronologiques à définir. Par contre n'essayez pas de la prendre pour plan de devoir.

 
La démarche à suivre peut souvent être induite par l’intitulé lui-même. Parfois la formulation même du sujet contient un plan logique. En histoire géo, on cherche essentiellement à croiser les informations autour d’un thème central. Le terme « et » très souvent utilisé peut facilement induire en erreur:
 

Ex : « La mondialisation : facteurs et conséquences »

 

Vous avez là les deux grandes parties (les facteurs de la mondialisation puis la façon dont ils s’appliquent) car le sujet principal est ici la mondialisation qui va apparaître dans tout le devoir.

 
Par contre « L’URSS et les Etats-Unis pendant la guerre froide »
 

Il ne s’agit pas de juxtaposer l’un puis l’autre mais bien de croiser les informations les concernant. Car c’est leur affrontement qui est le thème principal qui doit apparaître sur toute la copie. On pourra envisager les deux modèles puis les moyens de l'affrontement (constitution des blocs, propagande etc...) puis enfin les grandes phases de l'affrontement.

 

2ème étape : Mise au brouillon des connaissances

Sur une feuille de brouillon, mettez en vrac tout ce qui vous vient sur le sujet. Mots, expressions, morceaux de phrases, idées, il s’agit de mobiliser ses connaissances pour répondre à la question posée.
 
Puis une fois cela effectué, reclassez ceux-ci en thèmes communs. Utilisez des crayons de couleurs ou des surligneurs et essayer de regrouper les informations par sujets communs. Faites des flèches pour ce qui vous semble lié : les causes, les conséquences, les faits qui se ressemblent.
 

3ème partie construire le plan et la problématique au brouillon

 
La problématique devrait logiquement commencer à apparaître à partir de vos notes de brouillon. Celle-ci est la grande question qui sous-tend votre travail. Si elle n’apparaît pas ici, ne vous inquiétez pas et passez au plan, la problématique peut parfois se dégager après avoir construit celui-ci.

 

 
Le plan devrait lui aussi apparaître à partir de vos notes de brouillon. Regardez ce que vous avez regroupé et reclassez l’ensemble en grandes colonnes. Un plan normal compte de deux à trois parties (jamais quatre ou au delà). Ces parties sont divisées en sous parties qui correspondent aux idées secondaires qui détaillent l’argumentation. Là on peut dépasser trois sous parties si le sujet s’y prête et qu’il reste à peu près équilibré, Ne dépassez pas cinq au grand maximum. Soyons clair : une sous partie c’est une grande idée qui s’appuie sur un (ou parfois deux ) exemples. Dites vous bien qu’il n’existe jamais un plan unique.

 

Ex : Les Sud, unité ou diversité

Problématique : « Peut-on encore parler du Sud comme d’un tout dans la mondialisation »

1ère partie : Qu’est ce qui caractérise les pays du Sud

                 Sous-partie 1 : Une place secondaire dans la mondialisation (ex : moins de 20 % du commerce mondial)

                 Sous partie 2 : Des retards socio culturels importants (IDH faible / persistance analphabétisme / pauvreté de masse)

                 Sous partie 3 : Une instabilité politique chronique (guerre / dictature ex : Birmanie)

                 Sous partie 4 : Des inégalités intérieures marquées (poids écrasant des métropoles / inégalités sociales très accentuées / zones entières laissées vierge ou peu exploitées ex : Brésil)

2ème partie des situations variées… (je vous laisse chercher les sous parties vous même)

 
 

4ème partie : Rédigez l’introduction et la conclusion au brouillon

Ces deux parties sont très importantes et souvent difficiles à faire. Préparez les à l’avance au brouillon ensemble. En effet elles se répondent. De plus la conclusion étant la dernière chose que lit le correcteur, il vaut mieux ne pas la bâcler.
 

Les deux sont assez codifiées mais ne doivent pas être forcement très longues. Une dizaine de lignes peuvent largement suffire.

 
 
L’introduction :
 
A) L’annonce du sujet : Vous devez présenter de quoi vous aller parler : définissez les termes de vocabulaire qu’on retrouve dans le sujet et ses limites chronologiques et géographiques.
 
B) La problématique : C’est la question centrale.

 

C) L’annonce du plan : Les grandes parties uniquement, sans les numéroter mais en utilisant des formules de style qui vous permettent de les enchaîner (Dans un premier temps il apparaît que… , puis…, toutefois…, etc…) Vous avez le droit d’utiliser la première personne du pluriel ( nous découvrirons que… puis nous constaterons que… et enfin nous nous interrogerons sur…)



La conclusion :

Elle ne doit pas apporter d’informations neuves sur le sujet. Ce n’est pas une sous-partie de secours, elle est là pour boucler le devoir et répondre aux questions posées par votre plan.

 
A ) Le bilan : Vous répondez à la problématique. La plupart du temps c’est résumer ce qu’il faut en retenir et qui apparaît dans le plan. Bien sûr cette réponse est rarement d’un seul bloc mais peut justement contenir les nuances qui font l’intérêt du devoir (ex : les pays du Sud gardent des caractères communs de dépendance face aux Nord, mais ils sont tellement différents les uns des autres qu’on ne peut plus guère les considérer comme un bloc homogène)

B)
Donner votre avis : optionnel si le sujet s’y prête et si vous avez un avis sur la question. C’est le seul moment où vous en avez le droit. Restez toutefois modéré, ce n’est après tout qu’une copie de bac vous ne changerez pas le monde avec…

C) Ouverture : en théorie, il faudrait évoquer un autre sujet de devoir possible lié à celui que vous venez de traiter ( ex avec les Sud : existe-t-il aussi un Nord unique ? Ou quel a pu être le poids de la colonisation ou de la décolonisation dans leur situation actuelle.)
 
 

5ème étape : la rédaction sur la copie

 

L’intro et la conclusion sont les seuls à rédiger au brouillon.

Le développement s’organise en parties séparées qui correspondent aux grandes idées, les parties sont elles-mêmes divisées en paragraphes présentant les idées secondaires. On saute deux lignes entre les grandes parties de même qu’après l’introduction et avant la conclusion. On saute une ligne à chaque paragraphe.

 

Press-BAC---loto.gifN’oubliez jamais qu’on attend un texte rédigé (pas d’abréviations sauf pour quelques sigles connus URSS /ONU, pas de tiret avec renvoi à la ligne, pas de numérotation des sous parties etc…), un vocabulaire précis (celui du cours, si vous citez un sigle particulier comme PMA ou PED mettez le au complet en toutes lettres avec des majuscules (Pays les Moins Avancés) la première fois que vous l’utilisez), un registre de langue au moins courant sinon soutenu et bien sûr une certaine maîtrise du français.

 
 
 

N’écrivez pas le passé au futur, évitez les « on » et les « il y a » un peu impersonnels. N’hésitez pas à faire des phrases de transitions entre chaque partie avec des mots de liaisons.

 
 
 

En géographie (plus rarement en histoire) vous avez le droit d’accompagner votre texte d’un petit croquis explicatif pas trop compliqué avec une légende qui respecte les règles cartographiques. Ex : le découpage de l’Allemagne et de Berlin en 4 zones d’occupations. C’est purement optionnel mais c'est souvent apprécié. Limitez vous à un seul croquis pour ne pas transformer le devoir en une bande dessinée.

 
 

6ème étape : Relisez vous.

 
L’orthographe et surtout la grammaire peuvent vous coûter des points. Relisez vous pour éviter les catastrophes.

Un entraînement sur le site de l'académie de Grenoble

Partager cet article

Repost 0
Published by Mr Tribouilloy - dans Méthodologie
commenter cet article

commentaires

The GloomyRose 15/03/2009 19:19

Complet, clair, précis et prévenant, très bien fait je trouve merci beaucoup j'ai déja l'impression de voir le brouillard se dissiper en histoire. Anecdotique mais j'aime bien les petites pointes d'humour qui font sourire sans déconcentrer. Merci encore beaucoup pour cette méthode.

Mr Tribouilloy 15/03/2009 22:29


De rien et bonne chance pour les exames qui commencent à se profiler doucement...
Mr Tribouilloy


Charlotte 07/01/2009 16:18

Tombée par hasard sur ce site, je tenais à vous féliciter pour la réalisation de celui-ci!
A la fois clair et complet, voilà de bons éléments pour réviser le programme de Terminale.
Bonne continuation.

Mr Tribouilloy 08/01/2009 22:58


Merci pour ce commentaire, j'espère qu'il pourra te donner un petit coup de main pour ton bac.
Bonne chance et bonne année 2009


moi 16/01/2008 09:17

7eme étape: asperine

Mr Tribouilloy 19/01/2008 11:00

Aspirine ?Et puis aussi un bol rempli de glaçon pour reposer la main qui écrit...