Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 novembre 2007 7 11 /11 /novembre /2007 23:13

Nous l’avons vu en cours avec les L, 1949 est une grande année pour le camp communiste: les soviétiques testent leur première bombe atomique et obtiennent un nouvel allié de choix : la Chine où Mao Ze Dong (aussi transcrit Mao Tse Toung) renverse la vieille dictature militaire du général Tchang Kai Chek.

 mao-zedong-02-copie-1.jpg
Mao au balcon du palais de la place Tien An Men proclame la prise de pouvoir par les communistes le 1er octobre 1949

Le pays sort de vingt ans de guerre civile entre le régime militaire au pouvoir et différents groupes rebelles : des seigneurs de la guerre qui règnent en despotes sur certains territoires, des révoltes ethniques dans les provinces de l'Ouest et surtout une redoutable insurrection communiste. Mais c’est surtout la guerre contre le Japon de 1937 à 1945 qui a ruiné et saigné à blanc le pays. Les communistes, menés par Mao Ze Dong, se sont illustrés dans la résistance face à l’occupant japonais et ont gagné la sympathie d’une partie des paysans chinois. De même, dans les zones qu’ils contrôlent pendant la guerre, ils organisent un soutien matériel aux populations civiles chassées de chez elles par les combats.

 
Le Kuomintang ou Parti Nationaliste de Tchang Kai Chek est au pouvoir et a longtemps été soutenu par les américains. Il a lui aussi participé à la lutte contre l’envahisseur nippon. Mais représentant le vieux pouvoir en place, il est surtout vu comme un parti corrompu où les officiers incapables de vaincre les japonais préfèrent pressurer le peuple d’impôts et piller le pays. De plus l’armée est loin de présenter un front uni derrière son général et les rivalités entre officiers paralysent le pouvoir.
 

Conference-Caire-1943.jpgEn 45, Tchang Kai Chek (que l'on voit ici au côté de Roosevelt et Churchill pendant la guerre lors d'une conférence au Caire en 1943) espère obtenir davantage d’assistance des américains, mais Truman qui avait aidé les nationalistes pendant la guerre, n’a plus tellement envie de soutenir un régime dictatorial détesté par son peuple et que tous les analystes prédisent comme moribond. D’autant que les « chemises bleues », la police spéciale du pays inspirée par les chemises noires de Mussolini, continue ses exactions sur la population.

 
 
 

Mais en dehors des communistes, armés discrètement par Moscou, aucun groupe politique ne peut émerger dans l’immédiat après guerre. La guerre civile redémarre donc et cette fois les communistes habitués à la guérilla face aux japonais passent à l’offensive et conquieent rapidement du terrain.

 
En octobre 1949, Mao s’empare de Pékin et proclame officiellement la « République Populaire de Chine ». Les débris de l’armée nationaliste s’embarquent pour la petite île de Taiwan (connu à l’époque en français sous le nom de Formose). Les américains regrettant leur manque de prévoyance décident d’envoyer leur marine autour de l’île pour éviter que les communistes n’aillent poursuivre leur conquête, permettant à Tchang Kai Chek de se réorganiser
 
Deux Chine se font alors face à face, chacune se considérant comme la seule légitime. La République Populaire de Chine de Mao Ze Dong (appelée aussi Chine Continentale) qui règne sur la presque totalité du pays, soit 600 millions de personnes à l’époque, et la République Nationaliste de Chine, c'est-à-dire Taiwan et ses 10 millions d’habitants, qui se proclame la seule légitime, face aux usurpateurs communistes et sur laquelle s’installent des bases américaines. Une situation explosive qui menaça à plusieurs reprises de dégénérer en guerre, d’autant que Taiwan, représentant le gouvernement « officiel » chinois garde le droit de veto de la Chine à l’ONU. Après bien des tergiversations et des tractations, la Chine populaire ne sera reconnue comme légitime détentrice de ce droit qu’en 1971.
 
 

chine.gif
 

Taiwan sera dirigée par Tchang Kai Chek jusqu’à sa mort en 1975 avant d’évoluer en véritable démocratie et de connaître une explosion industrielle qui va faire sa prospérité en devenant un des « dragons asiatiques » avec la Corée du Sud, Hong-Kong et Singapour. Les deux pays ont toujours des relations extrêmement tendues, même si des deux côtés des tentatives ont été faites ses dernières années pour se rapprocher, surtout économiquement.

 
Le passage de la Chine dans le camp communiste est un coup de tonnerre pour les américains. L’opinion publique chauffée à blanc par MacCarthy va reprocher à Truman d’avoir laissé le communisme triompher dans le pays le plus peuplé du monde, ce qui coutera au parti démocrate les élections suivantes. Le péril jaune s’ajoute au péril rouge…

 mao-zedong-03.jpg
Le traité d'amitié entre Staline et Mao en 1950 vue par la propagande soviétique

Quand à Mao, il complète sa conquête l’année suivante en annexant purement et simplement le Tibet et en lançant son pays dans une vaste politique de nationalisation et collectivisation sur le modèle soviétique. D’un point de vue politique il concentre tous les pouvoirs et se lance dans un culte de la personnalité que n’aurait pas renié Staline. Mais la lune de miel avec l’URSS sera de courte durée, après la mort de Staline, Mao trouve ses successeurs trop conciliants avec les capitalistes. Surtout, la critique par Khrouchtchev en 1956 des excès du stalinisme le révolte. Il commence à rompre les ponts avec l’Union Soviétique et se présente comme le seul  véritable dirigeant communiste d'envergure mondiale en se lançant dans une politique très personnelle qui le conduira parfois à se rapprocher de l'Occident et à s'opposer directement aux anciens alliés soviétiques.

Mao-Zedong-Culte-1.jpg

 
Pour completer : Un dossier fort bien fait sur l'histoire de la Chine avec notamment une biographie de Mao
 
 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Mr Tribouilloy - dans La guerre froide
commenter cet article

commentaires

NGO TONG 25/01/2017 21:04

js8 en classe de2ndeC mais en faisant part de ce document je ms8 slment emporté par la façon dont la manière comment MAO ZEDONG à surmonté bref tous ce ki était à son passage

Pimprenelle 30/05/2010 14:17


Je suis seulement en 3ème mais cet article m'a beaucoup aidée pour mon exposé sur les début de la République populaire de Chine.
Il est très facile à comprendre et à situé.
Merci Beaucoup.


Une élève de terminale ES (...) 17/09/2008 19:49

Je trouve ce blog vraiment intéressant, & très bien fait !! surtout pour les élèves cherchant des informations précises; car le pg d'histoire n'est pas facile facile cette année =D

BaBaye

^^

Mr Tribouilloy 18/09/2008 16:21


Merci, content que ce site puisse t'aider.
bonne chance pour ton année.


Blottière 13/11/2007 12:06

Bravo pour ce bel article (très clair). Je pense y faire référence avec votre accord.
J.B.

Dramé 16/06/2016 13:51

Je vous remercie . C'est dire que la chine a connu une guerre civile qui opposait les nationalistes et les communistes .

Mr Tribouilloy 13/11/2007 16:19

Bien sûr, de toute façon je fais moi même régulièrement référence à vos articles. Je compte d'ailleurs le citer à nouveau pour un article que je prépare sur le blocus de Berlin et la création de la RDA/RFA.