Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 juillet 2007 7 15 /07 /juillet /2007 19:58

cosmo1.jpgExcellente question. Commençons par le commencement : le programme.

 

Rappelons  tout d’abord quelques généralités. Pour permettre la tenue d’examens nationaux et pour donner à l’ensemble des élèves de France le même bagage culturel indispensable à la compréhension de notre société et du monde dans lequel nous vivons, les programmes scolaires d’histoire géo sont fixés de façon identique pour toute la France. C’est particulièrement vrai pour le programme de Terminale qui abouti à ce grand examen national aux allures de rite de passage qu’est le baccalauréat. Cette volonté d’un programme et d’un examen unique est d’ailleurs une spécificité française, la plupart des autres états européens fonctionnant de façon régionale ou sur la base du contrôle continu.

 

C’est la raison pour laquelle le seul texte de référence en la matière n’est pas le manuel mais bien le bulletin officiel (B.O. pour les intimes), recueil des lois et décisions de l’autorité publique et qui est notre bible pour préparer ce que nous allons faire cette année. Nous nous tournerons plus particulièrement sur le B.O. du 3 octobre 2002 qui définit précisément les programmes du cycle terminal, soit première et terminale en histoire géo.

 



   Le voici au format pdf



Plus encore  que pour toute autre classe, l’enseignement de cette dernière année de lycée est donc assez directif et doit se concentrer sur un certain nombre de points que l’on doit voir, non pas de façon large et exhaustive mais bien au contraire de façon rapide et précise. Surtout il ne s’agit pas d’accumuler des connaissances brutes en vrac (dates, noms de ministres ou PIB de tous les pays d’Asie), mais de bien comprendre le fonctionnement et la logique des grands phénomènes historiques et géographiques qui expliquent notre monde actuel. C’est moins la liste de tous les affrontements entre soviétiques et américains pendant la guerre froide qui nous intéresse que de comprendre pourquoi ils se battent !

 

Il n’empêche qu’il faudra tout de même posséder des connaissances de base indispensables. En effet ce n’est pas la peine d’essayer de construire une carte des Etats-Unis si vous ne savez pas où se trouve New-York ou de se lancer dans l’analyse d’un texte de Gandhi sans savoir qu’il est le père de l’indépendance de l’Inde.  D’où aussi la nécessité d’un travail personnel d’approfondissement et d’organisation de la part des élèves eux-mêmes. Nous reviendrons dessus tant en cours que sur ce blog.

 

Si fondamentalement les grands axes du programme des séries générales sont les mêmes, les programmes de première et terminales ont été découpés de façon légèrement différente selon les filières pour prendre en compte les variations horaires dans la matière. En effet les sections n’ont pas le même volume horaire (en gros 3,5 heures/semaine pour les S,  4,5 pour les L, 5 pour les ES). Le programme de S a donc été établit à part et comporte quelques allégements et variantes par rapport aux ES/L.  Ainsi, pour les S, l’Union Européenne est traitée à l'interieur de la partie sur la mondialisation tandis qu'ils sont les seuls à étudier la colonisation en terminale.

Partager cet article

Repost 0
Published by Mr Tribouilloy - dans Généralités
commenter cet article

commentaires